top of page
AdobeStock_109852223-min.jpeg

Conditions

Merci de visiter notre site!
Vous trouverez ici nos conditions, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations !

1. Général

Les termes et conditions suivants s'appliquent à tous les contrats de courtage conclus entre l'agence immobilière « SANDRA DOLDINGER REAL ESTATE » (ci-après dénommés courtiers) et tous les clients (ci-après dénommés clients) qu'il s'agisse de commandes de vente/d'achat ou de commandes de location. Si les clauses s'appliquent uniquement aux entrepreneurs au sens du § 14 BGB ou aux commerçants, cela est clairement indiqué dans la clause correspondante.

2. Contrat de courtage / contrat unique / durée / implication de tiers

Le client s'engage à ne pas engager ou confier la médiation à des tiers pendant la durée du contrat de courtage. Sauf accord contraire, la durée ferme du contrat d'exclusivité est de 12 mois. Le courtier est en droit de faire appel à d'autres courtiers lors du traitement de l'ordre. Dans le cas d'un contrat de courtage normal, le client est autorisé à faire appel à d'autres courtiers pour commercialiser son bien.

3. Double action

Le courtier peut agir aussi bien pour le vendeur ou le propriétaire que pour l'acheteur ou le locataire ; hors exclusions légales.

 

4. Création de la réclamation / date d'échéance

Le droit à la commission naît de la preuve de la possibilité de conclure ou de négocier un contrat de location, d'achat, de bail, de part d'entreprise ou de construction héréditaire ainsi que des contrats économiquement équivalents (ci-après chacun également appelé contrat principal) concernant le bien immobilier. . Les frais sont dus à la conclusion du contrat.

 

5. Montant de l'indemnisation

Les frais – sauf accord contraire – dépendent de l'emplacement de la propriété et des commissions de courtage locales. Les entrepreneurs sont exclus des demandes de commissions de compensation, à l'exception de celles légalement établies ou reconnues par écrit par le courtier. Il en va de même pour l'exercice d'un droit de rétention par les entrepreneurs.

6. Obligations du client

Le client donne procuration au courtier pour consulter le registre foncier, les dossiers de construction et tous les autres dossiers officiels et lui transfère ses informations et ses droits d'accès à un administrateur de WEG. Il est interdit au propriétaire commissionnaire de proposer activement l'objet sur Internet et/ ou des annonces dans les journaux pendant la durée du contrat de courtage ; cependant, il peut toujours conclure le contrat principal s'il trouve un entrepreneur sans l'intervention de l'agent. Toutes les informations, y compris la preuve d'objet, que le client reçoit du courtier, sont exclusivement destinées à son propre usage. Sans l'accord écrit exprès du courtier, il est interdit au client de transmettre ces informations et preuves à des tiers. Si le client a déjà eu connaissance de l'élément contractuel qui lui a été prouvé, il doit en informer immédiatement le courtier par écrit et le prouver. . Le client est en outre tenu d'indiquer si, quand et avec qui le contrat envisagé a été conclu ainsi que le prix d'achat, la location ou les intérêts de bail qui ont été gagnés. Le contrat doit être soumis immédiatement après la conclusion du contrat. Le courtier est à cette fin en droit d'obtenir les informations nécessaires auprès des bureaux du cadastre, des notaires et d'autres personnes.

 

7. Demande de remboursement de l'agent

Si le client ne souhaite plus conclure le contrat principal pendant la durée du contrat autonome ou l'empêche ou le rend illégal, le client s'engage à indemniser le courtier pour les dépenses réelles prouvées du courtier.

 

8. Avis de non-responsabilité

La responsabilité du courtier est limitée à un comportement grossièrement négligent ou intentionnel. En sont exclues la responsabilité pour les dommages résultant d'une atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou à la santé, qui sont fondés sur une violation négligente d'une obligation de la part du courtier ou d'un représentant légal ou d'un agent d'exécution et sur la violation d'une obligation contractuelle essentielle. Les obligations contractuelles essentielles sont les obligations dont le respect permet en premier lieu la bonne exécution du contrat et sur le respect desquelles le client peut régulièrement compter. Les informations immobilières fournies par le courtier sont basées sur les informations fournies par le vendeur ou un tiers mandaté par le vendeur et leur exactitude n'est pas vérifiée par le courtier. Le courtier n'assume aucune responsabilité quant à l'exactitude des informations sur l'objet.

9. Accords supplémentaires

Les modifications, compléments et accords complémentaires ne sont valables que s'ils sont effectués par écrit.

 

10. Lieu d'exécution et juridiction

Si le courtier et le client sont des commerçants à part entière, le lieu d'exécution de toutes les obligations et réclamations découlant de la relation contractuelle et en même temps le lieu de juridiction est le siège social du courtier.

 

11. Clause de divisibilité

Si une ou plusieurs des dispositions ci-dessus s'avèrent invalides, cela n'affectera pas la validité des autres dispositions. Il en va de même en cas d'inefficacité d'une partie d'un règlement. La disposition inefficace concernée sera remplacée par une disposition qui se rapproche le plus des intérêts économiques des parties contractantes et qui n'est pas contraire aux accords contractuels.

bottom of page